Annonce

LA PREMIERE PIERRE

"Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai..." mon Ecole ! 

Ce jeudi 24 janvier est un BEAU jour pour notre ensemble scolaire. Après de longs mois 

de réunions, d'études, d'échanges, le bâtiment de la future Ecole Elémentaire

Saint Paul -  Notre Dame commence à  sortir de terre.

 

Et nous avons donc organisé la Cérémonie de la Pose de la 1ère pierre,

 

que Mgr Benoit-Gonnin nous a fait l'honneur de présider et de bénir. 

En présence de Madame LEFEBVRE Présidente du Conseil Départemental de l'Oise, de Madame CAYEUX  Maire de Beauvais,

de Monsieur ELETUFE Directeur Diocésain, des Présidents de l'OGEC et de l'APEL, du Personnel, des Enseignants

des Anciennes, des Chefs d'Etablissements du secteur et bien sûr des élèves, Madame LOUARN, Chef d'Etablissement de l'Ecole                                                       

dans son discours a souligné qu' "en posant ensemble cette première pierre, nous adressons plusieurs messages :

-          Nous construisons, nous bâtissons. Poser la première pierre, c’est poser un jalon pour l’avenir,

c’est se tourner vers le futur et s’inscrire dans la durée. C’est donc avoir foi en l’avenir.

-          Le deuxième message, c’est que nous croyons en l’éducation, l’enseignement et le savoir. Cet établissement sera un lieu d’éveil,

de connaissances, de cultures, de découvertes, d’échanges et de partages qui contribuera au développement intégral de chaque enfant.

-          Enfin, il est aussi le reflet de la croissance de notre Ensemble Scolaire avec un collège qui grandit et qui accueille de plus en plus d’élèves.

Cette première pierre est donc un signe de vitalité et de bonne santé de l’enseignement catholique au cœur de la ville de Beauvais."

Mme Louarn scelle la 1ère pierre avec Mme LEFEBVRE, Mme CAYEUX

et Mme IWEINS , coordonnatrice de l'Ensemble Saint Paul-Notre Dame.

Les invités se sont ensuite retrouvés au Self de l'Etablissement.

 

 

Madame IWEINS a rappelé que le projet a commencé en 2014avec le rachat de la prmiere maison rue de Gesvres

puis avec la fusion des OGEC de St Paul et de Notre Dame en 2016.puis la décison de rassembler tous les élèves de Maternelle

sur le site de St Paul et les élèves d'Elémentaire sur le site de Notre-Dame.

"Dans quelques mois, nos eleves integreront les nouveaux locaux, qui constitueront un cadre de qualite, mais toujours familial.

Cela s’inscrit pleinement dans l’histoire de cet etablissement qui fut d’abord le pensionnat Boisleon, fonde en 1860 malheureusement entierement detruit en juin 1940.

Grace à l’attachement et a la volonte des familles et de la ville, l’ecole est reconstruite et devient Notre Dame. [...]

Boisleon, Notre Dame, Saint Paul-Notre Dame, l’etablissement a toujours été sous tutelle diocesaine. [...]

Aujourd’hui, Monseigneur, comme vous l’avez demandé aux etablissements sous votre tutelle, notre projet educatif est centré autour de la figure du christ pédagogue,

pour un développement intégral de la personne de l’eleve. Nous vous remercions pour votre écoute, et vos encouragements dans cette realisation.

Nous remercions vivement le conseil departemental , la mairie et les elus qui contribuent a cette construction et pour leur attention à l’enseignement catholique privé

sous contrat d’association.

Chers élèves : vous representez vos camarades de classe écoliers et collegiens. Vous pourrez ainsi temoigner que grâce aux collectivités, au diocèse,

et a tous ceux qui constituent notre communaute educative, la premiere pierre a été posée le 24 janvier 2019 !"

Madame LEFEBVRE, Présidente du Conseil Départemental de l'Oise souligne l'aide apportée par le département

à l'Enseignement Catholique qui assure sa mission de former les citoyens de demain.

Madame CAYEUX, maire de Beauvais quant à elle insiste sur l'attachement de la ville à offrir aux parents

le choix de scolarisation et souhaite faire continuer les bonnes relations que nous avons.

En conclusion Mgr Benoit-Gonnin invite à aussi développer le Coeur des jeunes autant que leur esprit.

Et il vrai que ces travaux, ce développement au final, c 'est pour eux... 

Rendez-vous est pris pour l'inauguration.